La triche au Poker dans le film « Les Joueurs » !

Les Joueurs - Rounders
Dans cet article nous allons parler cinéma, poker et triche ! En effet, nous allons analyser les manipulations de cartes dans « Les joueurs » de John Dahl. ( « Rounders » en VO ) avec Matt Damon et Edward Norton. Autant dire un beau casting sur le papier. Mais on s’arrête ici pour le côté cinéma, le sujet étant ici déjà un peu éloigné de la magie, concentrons-nous sur les cartes !

P.S: CET ARTICLE PEUT ÊTRE LU AVANT D’AVOIR VU LE FILM, il n’y a pas de révélation

 

 

 

Le film, le poker et la triche:Les Joueurs - Rounders

Le poker est ici un jeu d’argent, et le film se concentre sur l’aspect du « vrai » joueur de poker, celui pour qui c’est presque un « travail », une manière de gagner de l’argent… mais aussi d’en perdre…

 

Le film à un aspect très intéressant sur ce point précis, nous mettant dans un univers inhabituel pour la plupart des spectateurs, nous donnant une ambiance où tout peut se terminer sur une simple mise, mais ou aussi tout peut changer…

 

Outre la musique et l’ambiance, une partie de ce film inclus la triche dans las jeux de cartes comme le poker ( ou autres, mais les techniques restent les mêmes ) et même si la façon de procéder reste implicite, le film a tout de même quelques références intéressantes en matière de triche à la table de jeu !

 

Worm - Les Joueurs - Rounders

Toute la partie triche est représentée dans ce film par le personnage de « worm » ( en français le ver de terre ou l’asticot ) qui est joué par Edward Norton.

En effet, c’est le tricheur par excellence. Mais pas le tricheur raté, qui se fait avoir à tout les coups, mais plutôt celui qui réussit chacune de ses manipulations.

 

C’est le hors-la-loi, qui même en prison arrive à user de ses talents ^^

 

 

 

Techniques de Triche:

Comme j’ai pu le préciser, la triche n’est pas montrée directement, ou alors dans les détails… Excepté pour une ou deux scènes, dont celle de la première « partie » avec Worm ( environ 30min du film).

 

Triche- Worm - Les Joueurs Triche- Worm - Les JoueursICI Worm mélange le paquet ( mélange à la française – Overhand shuffle ) et place ainsi un as de pique sous le paquet, ce qui va lui permettre, à l’aide d’un bottom deal – Distribution par le dessous du paquet – de donner cet ace à Mike.

Mais cette action est aussi par moment suggéré:Les Joueurs - Mike et Knish

 

Par exemple, quand Knish parle à Mike de Worm, il précise « c’est le son qui m’a alerté »: En effet, il parle ici du « bottom deal » qui pour une oreille attentive a un son différent d’un deal « normal », c’est-à-dire par le dessus du paquet.

Un bon tricheur pourra rendre la technique du « bottom deal » totalement invisible à l’oeil, mais pas pour l’ouïe !

 

Les Joueurs - Mike et Knish

Knish énonce aussi son « grip » des cartes: une tenue du paquet un peu différente, quelquefois spécifique aux tricheurs.  Qui faut nécessairement utiliser tout le temps pour ne pas se faire remarquer.

 

 

 

Le principe du stock est aussi suggéré. Le fait d’avoir un stock signifie que l’on dispose de cartes, que ce soit en haut ou en bas du paquet, que vous avez choisis et que vous avez gardé au même endroit ( après des mélanges… donc faux mélange, fausse coupe… ) et qui vont donc pouvoir être distribué spécifiquement à une même personne.

 

Les Joueurs - RoundersOn retrouve l’idée du stock, très clairement dans la partie avec les flics ( vers la fin du film ). Worm a en effet donné plusieurs cartes spécifiques ( deux 7 et un ace ) à Mike. Et son stock était en dessous du paquet ( comme le prouvera la suite de la partie ) ce qui lui permettait de lui donner les cartes en faisant un bottom-deal.

 

 

On retrouve beaucoup d’idée dans ce film et dans le livre d’Erdnase: « L’Expert à la table de Jeu » ( « The expert at the game table »). Notamment la distinction entre des « types » de joueurs différents, ceux qui en font une part dans leur revenu ou ce pour lesquels ce n’est qu’un jeu auquel ils sont accroc.

Vous pouvez retrouvez mon avis sur L’expert à la table de Jeux dans cet article !!  

 

La triche à deux est aussi présentée comme beaucoup plus efficace. Bien que dans les Joueurs ce ne soit que Worm qui triche, il n’en reste pas moins que c’est meilleur dans cette situation que s’il était seul.

 

 

 

Conclusion:

Vous l’aurez compris cet article a été bref, car la triche dans les joueurs est peu développée et surtout implicite ( dans les manipulations utilisées ) néanmoins après l’avoir vu, on ne peut avoir que deux idées : Jouer au poker ou tricher au poker !


Partage ça !